Les terrasses rouvrent : 5 conseils pour bien préparer la saison estivale

Les terrasses rouvrent : 5 conseils pour bien préparer la saison estivale

L’été approche, les terrasses rouvrent ! En tant que restaurateur, vous avez eu plus de temps qu’il ne vous en fallait pour vous préparer à la belle saison – et maintenant que les terrasses rouvrent enfin, vous allez pouvoir voir si les mesures que vous avez décidé de mettre en place portent leurs fruits. Est-ce que tout fonctionne bien, ou est-ce que de petits ajustements sont nécessaires ici et là ?

Bien se préparer, c’est la moitié du travail. Dans cet article, nous vous donnerons de l’inspiration et des conseils, afin que vos terrasses soient fin prêtes pour l’été !

Les mesures sanitaires anti COVID-19 pour les terrasses

Pour commencer, il est évidemment primordial de connaître les mesures sanitaires liées à la lutte contre le coronavirus. Depuis le 31 mai, les restaurateurs en France peuvent accéder à un protocole sanitaire très précis, valable en salle comme en terrasse. Il stipule notamment que :

  • Du gel hydroalcoolique doit être mis à disposition des clients à l’entrée du restaurant.
  • Les clients doivent porter un masque, sauf lorsqu’ils sont à table. Les serveurs doivent toujours garder leur masque.
  • Les tables ne peuvent accueillir que jusqu’à 10 personnes et doivent être espacées d’au moins un mètre.
  • Les tables ne peuvent être servies que par une seule personne en même temps.
  • Le paiement sans contact doit être privilégié.

5 conseils pour préparer votre terrasse avant l’été

1. Renseignez-vous sur les nouvelles règles (temporaires) de votre commune

Votre terrasse est déjà bondée et vous souhaiteriez avoir la place d’y accueillir plus de clients ? De nombreuses communes sont disposées à soutenir les restaurateurs pour tenter d’endiguer les dégâts causés par la crise du coronavirus. Ce soutien peut notamment prendre la forme d’une extension de la superficie allouée aux terrasses ou de l’exonération du “droit à la terrasse”. Renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir comment solliciter un agrandissement de votre terrasse.

A Paris par exemple, il sera possible de déposer une demande de création ou d’extension de terrasse jusqu’au 30 septembre. Les commerçants et restaurateurs d’une même rue peuvent même s’associer pour tenter de demander sa piétonnisation temporaire ! En agrandissant leurs terrasses, les restaurateurs peuvent travailler de manière sécurisée et servir (presque) autant de clients qu’avant la mise en place des mesures de distanciation.

Vous n’avez pas encore de terrasse, mais vous aimeriez en ajouter une à votre restaurant pour générer plus de revenus ? Déposez un dossier auprès de votre commune.

2. Numérisez votre terrasse

La numérisation est devenue incontournable dans le monde de la restauration. Si ce type d’investissement se révèle parfois coûteux, il existe aussi des solutions plus abordables. Voici un outil numérique qui respecte ce critère et vous aidera à maintenir un niveau d’hygiène irréprochable :

Les menus numériques

Vous êtes débordés et ne souhaitez pas perdre du temps à désinfecter vos menus ? Optez pour un menu numérique.

Encoder votre menu via un QR code est en effet une solution idéale ! En scannant ce QR code, vos clients peuvent accéder au menu directement sur leur smartphone et payer leurs commandes dans la foulée. Grâce à QR Menu App, pour 9 euros par mois, vous pouvez créer votre menu et le personnaliser selon votre propre style (le paiement sera disponible sous peu). Cet outil s’intègre parfaitement avec les caisses enregistreuses numériques comme Lightspeed : vos commandes s’enregistrent automatiquement dans votre système de caisse sur le cloud.

3. Organisez vos services grâce aux réservations

Certains établissements fonctionnent sans réservations tandis que d’autres préfèrent tenir des carnets de réservation pour la terrasse comme la salle – très utiles pour mettre en place des roulements du personnel par exemple.

Vous appartenez à ce dernier groupe ? Alors un système de réservation numérique comme LaFourchette, Zenchef ou Guestonline peut représenter un vrai plus pour votre restaurant. En l’intégrant avec votre système de caisse, l’enregistrement des réservations devient automatisé. Cela permet de libérer votre personnel, qui pourra se concentrer vers sa tâche première : offrir à vos clients un service exceptionnel. Les cahiers de réservation numériques vous permettent aussi de prendre des mesures pour éviter les annulations : envoi de rappels aux clients, empreinte de carte bancaire ou encore paiements anticipés.

Certains restaurateurs choisissent ainsi de demander à leurs clients une certaine somme lors de la prise de réservation : de cette façon, le client est sûr d’avoir une table, et le restaurateur a plus de chance qu’il ne décommande pas. Cette somme est par la suite déduite de la note finale, et permet de réduire le nombre de no-shows.

4. Préparez vos cuisines aux réservations et au service en terrasse

A cause de la crise sanitaire, beaucoup de restaurants se sont vus forcés de pivoter vers les plats à emporter. A présent, le service à table redevient possible, mais les livraisons restent néanmoins un canal de vente intéressant. Comment faire pour parvenir à les concilier avec votre terrasse bondée ?

La réponse tient en un mot : l’organisation. Assurez-vous que vos livreurs n’attendent pas les commandes à côté de la terrasse – cela pourrait perturber l’atmosphère que vous souhaitez créer. Ménagez plutôt un espace spécialement dédié aux livraisons, de préférence accessible grâce à une entrée séparée.

Vos employés doivent être capables de distinguer clairement les commandes pour la terrasse des commandes à emporter. Grâce à Lightspeed Delivery, votre personnel n’a pas à se soucier des livraisons. Les commandes passées depuis les différentes plateformes de livraison s’enregistrent directement dans votre caisse enregistreuse sur le cloud. Votre personnel de cuisine sait exactement quels plats sont destinés à la livraison ou au service en terrasse.

Grâce à l’Écran d’Affichage Cuisine, garder une telle vue d’ensemble devient encore plus facile : un écran affiche l’heure à laquelle chaque commande a été passée, ce qui permet à votre personnel de contrôler l’attente des clients et de gérer les nouvelles commandes avec plus d’efficacité.

Vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont vous pouvez monter un service de livraison dans votre restaurant ? Regardez notre webinaire “Covid-19 : comment pivoter vers un service de livraison”

5. Ajouter les boissons de l’été à votre menu

Les boissons constituent forcément un élément phare de votre menu estival. Votre menu est presque prêt, mais il vous manque encore la boisson qui fera bondir vos ventes ? Vous êtes au bon endroit.

Les bières artisanales deviennent de plus en plus incontournables. Les IPA resteront un choix extrêmement populaire cet été. Vous pouvez même tabler sur des IPA en version “Session” – c’est-à-dire légères en alcool (généralement entre 2,5 et 4%). Vous pouvez aussi jeter votre dévolu sur les bières acidulées, comme les Berliner Weisse, les Gose ou les Sour Beers. Essayez de découvrir quelles seront les boissons qui accompagneront le mieux vos plats ! Les Gose s’accordent parfaitement avec les plats de poissons ou de coquillages par exemple.

Les boissons pétillantes seront également une valeur sûre cet été ! Entre le thé Kombucha, les eaux pétillantes, les sodas et les vins mousseux (comme le prosecco, le cava, ou encore le traditionnel champagne), il y a l’embarras du choix. Les “Spiked Seltzer”, eaux gazeuses aromatisées et alcoolisées, pourraient bien connaître une explosion de popularité cet été !

Comment calculer les prix du menu de votre restaurant ?

Comment calculer les prix du menu de votre restaurant ?