Tapez ci-dessus et appuyez sur la touche Entrée pour effectuer la recherche. Appuyez sur Esc pour annuler.

Restauration

Fidélisez vos clients avec les tickets-restaurants

Fidélisez vos clients avec les tickets-restaurants

Plus de 4.5 millions de Français bénéficient de tickets-restaurant pour aller déjeuner le midi. Avec un plafonnement relevé à 38 euros par jour depuis l’apparition de la crise sanitaire (et prolongé jusqu’à fin juin au moins), les tickets-restaurants sont plébiscités au quotidien par les clients, quelles que soient leurs zones géographiques.

Les établissements dans la restauration qui n’acceptent pas les tickets restaurants (dématérialisés ou papier) comme moyen de paiement sont donc fortement pénalisés et risquent de voir leur clientèle passer à la concurrence.

Découvrez dans cet article les avantages à accepter les tickets-restaurants dans votre établissement, les démarches pour être habilité à accepter les tickets-restaurants et les différences d’encaissement entre le format papier et numérique :

Offrez une expérience de paiement unifiée avec la nouvelle solution Lightspeed Payments

Intuitif, évolutif, fiable : Lightspeed est le système de caisse tout-en-un qui assure la sécurité de vos clients et de votre personnel grâce à une sélection de solutions sans contact. Pas de tiers, pas de frais d'installation, juste des paiements rapides et fiables directement depuis votre système de caisse.

Offrez une expérience de paiement unifiée avec la nouvelle solution Lightspeed Payments

Tickets – restaurants : rappel historique et usage

Apparu à la fin des années 60 en France sous l’égide de l’industriel Jacques Borel, – qui,  fort d’un restaurant à faire tourner, inventa l’ancêtre des tickets-restaurant en vendant des bouts de papier aux entreprises alentour-, les titres-repas voient le jour sous la forme de « crédits repas ».

En 1967, le gouvernement décide de donner un coup de pouce supplémentaire à son utilisation en l’exonérant de cotisations sociales et d’impôt.

Le ticket ou titre-restaurant est aujourd’hui utilisé par des milliers d’entreprises et plus de 4.5 millions de bénéficiaires au quotidien en France.

Co-financés par les employeurs et leurs salariés (à hauteur de 60% maximum, déduits du salaire versé aux employés), les tickets-restaurant ont pour objectif d’aider financièrement les salariés ne pouvant déjeuner ou manger chez eux du fait de l’absence d’un lieu de restauration sur leur lieu de travail, tout en soutenant l’économie locale (restaurants et commerces alimentaires).

Les établissements qui acceptent les titres-restaurants sont :

  • Les restaurants (quels que soient leur type) ;
  • Grandes et moyennes surfaces ;
  • Commerces alimentaires (boulangerie, boucherie, glacier, etc)
  • Les hôtels offrant un service de restauration

En France, on dénombre 10 émetteurs (en charge de la distribution et du remboursement des tickets-restaurants). Si vous souhaitez en savoir plus sur le processus d’affiliation pour accepter les titres-restaurants, rendez-vous sur leur site :

Quels avantages à accepter les tickets-restaurants dans votre établissement ? 

En acceptant les tickets-restaurants dans votre établissement, vous disposez d’avantages multiples permettant de vous démarquer face aux autres établissements qui ne les accepte pas :

  • Une clientèle élargie : les travailleurs des entreprises environnantes privilégieront votre établissement si vous acceptez les tickets-restaurants (vs autres établissements dans les alentours n’acceptant pas les chèques repas)
  • Fidélisation accrue de votre clientèle : en proposant le paiement par ticket-restaurant, votre clientèle sera d’autant plus encline à revenir dans votre établissement
  • Gain de temps pour le client : si vous êtes situé dans une zone fréquentée par des entreprises, les salariés environnants disposent souvent d’une pause déjeuner limitée – en leur permettant de payer de manière dématérialisée, vous leur faites gagner du temps.
  • Une sécurisation des paiements : le paiement par ticket-restaurants vous permet d’éviter les fraudes au paiement : vous évitez les paiements en espèces contrefaites ou les chèques sans provisions.
  • Mise en place facilitée : la prise en compte des tickets-restaurant dans votre terminal de paiement se fait de manière automatisée et un processeur de paiement fiable vous permet de connecter tous vos paiements avec votre caisse enregistreuse  – pas d’équipement supplémentaire requis !
  • Un ticket moyen plus élevé : avec le relèvement du plafond journalier à 38 euros par jour, les clients sont incités à dépenser, d’autant plus que les tickets-restaurants sont déjà prélevés du salaire.

Intégrez vos paiements avec votre logiciel de caisse avec la nouvelle solution Lightspeed Payments

Lightspeed Payments vous permet de proposer des transactions rapides où que vous soyez grâce aux paiements par carte de crédit, carte de débit et paiement mobile, le tout, sans plateforme tierce et sans frais d’installation. La solution vous permet également de faire gagner du temps aux serveurs en éliminant la saisie manuelle pour accélérer le processus de paiement.

Lightspeed Payments s’intègre directement au logiciel de caisse Lightspeed Restaurant, éliminant ainsi bon nombre de frais cachés souvent associés aux fournisseurs de paiements externes. Les restaurateurs bénéficient de paiements sécurisés et fluides à des taux compétitifs, sans frais d’installation ou de résiliation anticipés.

Il n’est pas nécessaire de traiter un minimum mensuel de transactions pour profiter des avantages de Lightspeed Payments : chaque transaction est intégrée !

Lightspeed Payments accepte les tickets-restaurants dématérialisés labellisés CONECS :

  • Edenred France
  • UP-Chèque Déjeuner
  • Sodexo Pass France
  • Natixis Intertitres

Découvrez Lightspeed Payments en vidéo pour en savoir plus :

Quels inconvénients de payer avec un ticket-restaurant pour le client ? 

Si le paiement par ticket-restaurant présente des avantages indéniables pour le restaurateur et client, il peut représenter également une source de frustrations pour ce dernier : 

  • Un client n’est pas autorisé avec plus de 2 tickets-restaurant papier par repas ;
  • Le restaurant ne peut rendre la monnaie dans le cas d’une addition inférieure au montant du ticket papier restau ;
  • Le montant maximal de paiement est plafonné à 19€ par jour  ;
  • Le paiement par ticket restaurant ne peut être utilisé que les jours ouvrables en semaine et dans le département où se situe l’entreprise du salarié bénéficiaire (sauf déplacements professionnels) 

Bon à savoir :

Face à l’apparition de la crise sanitaire et ses conséquences sur le secteur de la restauration, le gouvernement français a relevé le plafond de paiement des titres-restaurant à 38 euros par jour (au lieu de 19 euros) jusqu’à fin juin 2022. Les clients peuvent également l’utiliser le week-end et les jours fériés jusqu’à cette date. Autre avantage ? Les tickets peuvent être utilisés pour la livraison et la vente des plats à emporter ! 

Comment accepter les tickets-restaurant avec votre terminal de paiement ? 

Pour encaisser les paiements des tickets restaurants dématérialisés, un terminal de paiement (TPE) classique est suffisant.

Quelles démarches pour accepter les paiements via tickets-restaurants ?

Tout comme le traditionnel ticket restaurant papier, les restaurants doivent faire une demande d’agrément auprès de la Commission Nationale des Titres Restaurant (CNTR) pour pouvoir accepter les tickets restaurant dématérialisés, qui regroupent l’ensemble des sociétés émettrices des tickets-restaurants. (Apetiz, Benefiz, Pass Restaurant, Swile, Updéjeuner, Edenred, etc).

Une fois l’agrément CNTR obtenu, le restaurant peut commencer à accepter les titres restaurant papier ou dématérialisés dans son établissement. S’il décide d’accepter les tickets restaurant dématérialisés, un TPE classique est nécessaire, mis à disposition par la banque du restaurant ou le prestataire de caisse.

Les remboursements de tickets-restaurants s’opèrent en général dans un délai de 48 heures maximum, une fois la transaction validée sur le terminal de paiement.

Pour résumer, voici les 4 étapes vous permettant de démarrer avec les tickets-restaurant dans votre établissement :

  1. Obtenir l’agrément auprès de la Commission Nationale des Titres Restaurant (CNTR)
  2. Une fois l’agrément obtenu, vous pouvez commencer à accepter les cartes tickets restaurant (à hauteur de 38 euros jusqu’à fin juin 2022, puis 19 euros ensuite) : vous n’avez qu’à insérer le ticket dématérialisé dans le terminal de paiement ou l’apposer sur votre TPE dans le cas d’un paiement sans contact 
  3. Remboursement par la banque ou la société émettrice des tickets-restaurants dans un délai choisi par le restaurateur 
  4. Création d’un compte sur l’émetteur du titre restaurant : les restaurateurs ont accès à différents rapports (transactions cartes, factures, ticket moyen, etc) sur les paiements acceptés avec les titres restaurants

Un logiciel de caisse comme Lightspeed Restaurant accepte les paiements en tickets restaurants dématérialisés labellisés Conecs (Edenred France, UP-Chèque Déjeuner, Sodexo Pass France et Natixis Intertitres.

L’avantage de travailler avec ce dispositif ? Les remboursements se font de manière automatisée (pas besoin d’envoyer un bordereau de demande de remboursement) et aucune commission bancaire n’est prélevée sur les transactions. 

Pour accepter les titres-paiement labellisés Conecs, les restaurateurs clients de Lightspeed doivent s’assurer de bien paramétrer leur terminal de paiement (TPE) une fois la carte de domiciliation CONECS reçue. Le prestataire chargé de la maintenance du TPE peut vous aider à configurer le TPE pour être fin prêt !

Quels sont les frais associés aux tickets restaurant pour les restaurants ? 

Chaque transaction effectuée via un ticket-restaurant donne lieu à une commission prélevée sur le montant du paiement. Cette commission varie en fonction de trois principaux facteurs :

  • La société émettrice des tickets-restaurants qui applique des taux de commission différents (déduits de manière automatisée lors des remboursements reversés aux restaurateurs) : le taux de commission est compris entre 4 et 7% selon l’émetteur du titre-restaurant ;
  • Le type de ticket de restaurant (carte dématérialisée ou ticket restaurant papier) ;
  • Le délai de remboursement (plus vous souhaitez être remboursé rapidement, plus le taux de commission augmente)

A noter que les commissions appliquées sur les cartes restaurants dématérialisées sont en moyenne deux fois plus élevées que les titres restaurants papier du fait du coût de la dématérialisation. Le taux de commission s’élève en moyenne à 3.5% pour chaque transaction effectuée via un titre restaurant dématérialisé.

Numérique ou papier : comment encaisser les différents formats de ticket restaurant ?

  • Titre restaurant dématérialisé : comme le paiement par carte bancaire, l’encaissement se fait automatiquement via votre terminal de paiement électronique,  évitant les erreurs de saisie par la même occasion ! 
  • Titre restaurant papier : tout comme l’encaissement d’un chèque, vous pouvez utiliser un lecteur de code barre (appelé douchette de caisse) pour scanner le ticket restaurant papier et éviter d’entrer manuellement le montant du titre (vous évitant là encore des erreurs de saisie). A la différence des titres restaurants dématérialisés, vous devez envoyer un bordereau de demande de remboursement auprès de la Centrale de Règlement des Titres (CRT).

Les restaurateurs sont-ils obligés d’accepter les titres-restaurants ? 

En France, il n’y a aucune obligation pour les restaurateurs d’accepter les tickets restaurants ou tout autre type de paiement (cartes bancaires, chèque, paiement mobile, etc), à l’exception des paiements en espèces.

Les restaurants peuvent également choisir de n’accepter que les titres-restaurants numérique ou sous format papier.

Autres obligations réglementaires en vigueur, les restaurateurs  :

  • Sont tenus d’accepter les titres-restaurants en semaine uniquement (sauf mention contraire indiqué sur le ticket-restaurant que son bénéficiaire travaille le samedi ou dimanche) ;
  • Sont tenus de refuser les tickets restaurants du bénéficiaire si ce dernier se trouve en dehors de son département (sauf mentions contraires) ;
  • Sont dispensés de rendre la monnaie sur les tickets-restaurants ;
  • Ne peuvent accepter le paiement par ticket restaurant d’un montant supérieur à 38 euros (puis 19 euros après fin juin 2022).

Titre-restaurant dans la restauration : une aubaine pour attirer et fidéliser votre clientèle ! 

Accepter les tickets-restaurants comme moyen de paiement dans votre établissement représente une garantie supplémentaire de revenus et un moyen de vous différencier de la concurrence.

Un outil comme Lightspeed Payments accepte plusieurs titres de restaurants dématérialisés, permettant à vos clients de payer sans contact avec leurs tickets-restaurants numériques tout en permettant d’éviter les erreurs de saisie.

Si vous souhaitez en savoir plus,  contactez nos experts dès maintenant. 

Donnez à vos clients une raison supplémentaire de franchir vos portes.

Mettez à niveau votre système technologique et laissez les clients payer comme ils le souhaitent. Pas de tiers, pas de frais d'installation, juste des paiements rapides et fiables directement depuis votre système de caisse. Disponible avec Lightspeed Restaurant.

Des nouvelles qui vous concernent. Des conseils que vous pouvez appliquer.

Tout ce que vous devez savoir, directement dans votre boîte mail.

Plus sur ce sujet :
Gestion & opérations

Parcourir plus de sujets