Entrepreneuriat : 9 conseils pour équilibrer vie professionnelle et vie privée

Entrepreneuriat : 9 conseils pour équilibrer vie professionnelle et vie privée

Si l’on ne fait que travailler dans la vie, on finit par s’ennuyer et devenir ennuyeux. Pour les entrepreneurs passionnés par leur entreprise, il peut être difficile de trouver le juste équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

Vous avez probablement créé votre entreprise parce que vous avez une passion, qui alimente votre vie. Mais cette passion risque aussi d’empiéter sur votre vie privée.

Si vous aimez ce que vous faites, vous n’avez peut-être pas envie de prendre de temps libre. Il est pourtant nécessaire de le faire, pour éviter le burnout de l’entrepreneur. Différentes études révèlent que l’équilibre entre le travail et la vie privée constitue le plus grand challenge pour les entrepreneurs, surtout durant la période des fêtes.

Nous vous présentons ici neuf conseils pour parvenir à un bon équilibre entre le travail et le temps libre :

  1. Définissez clairement vos priorités
  2. Apprenez à déléguer
  3. Définissez vos limites
  4. Sachez à quels moments dire « non »
  5. Tirez des enseignements de vos erreurs
  6. Développez de solides compétences d’organisation
  7. Établissez un réseau avec d’autres entrepreneurs
  8. Pensez à prendre des vacances
  9. Réservez du temps pour vous

1. Définissez clairement vos priorités

Les propriétaires de petites entreprises se chargent de nombreuses tâches, surtout durant la phase de lancement. Même si vous pensez pouvoir tout faire vous-même, vous devez vous rendre compte que certaines tâches sont plus importantes que d’autres.

Pour éviter de vous surcharger de travail, identifiez les trois priorités principales pour votre entreprise. Diviser votre attention entre trop de projets ou de tâches pourrait vous contraindre à travailler trop, avec peu de rentabilité.

Analysez les opérations à effectuer et créez des groupes cohérents :

  1. Tâches à haute priorité (urgentes, à effectuer dès que possible).
  2. Tâches à priorité moyenne (vous pouvez y travailler un peu chaque jour).
  3. Tâches à long terme (opérations qui prendront de nombreuses semaines ; consacrez-leur un peu de temps chaque jour).
  4. Tâches répétitives (essayez de les automatiser ou de les déléguer autant que possible ; cela vous libérera pour traiter exclusivement des questions plus urgentes).

2. Apprenez à déléguer

Un bon entrepreneur doit se concentrer sur son cœur de métier, sur sa « zone of genius », pour reprendre le terme utilisé par Gay Hendricks dans son livre The Big Leap pour décrire tout ce que vos talents naturels vous permettent de réaliser, vous et personne d’autre.

Cela signifie déléguer les tâches qui ne figurent pas en tête de votre liste des priorités ou qui ne correspondent pas à vos capacités naturelles. Les entrepreneurs qui se lancent peuvent parfois ressentir cela comme un privilège exagéré, mais c’est de l’argent investi judicieusement s’il vous libère du temps pour vous concentrer sur vos points forts et votre vie privée.

3. Définissez vos limites

Les technologies vous relient 24 heures sur 24 à votre entreprise et votre travail peut ainsi facilement déborder sur votre vie privée.

S’il vous est déjà arrivé de vouloir consulter rapidement vos e-mails et de vous retrouver emporté dans une conversation avec un fournisseur ou un client potentiel, vous savez que c’est une pente glissante. Définissez vos propres horaires de travail et respectez-les. Faites savoir à votre personnel à quels moments il peut vous contacter et comment il peut le faire en cas d’urgence réelle.

Ensuite — et c’est souvent le plus difficile à faire — coupez-vous de votre travail.

4. Sachez à quels moments dire non

Il peut arriver que l’on vous demande de faire quelque chose que vous ne proposez pas d’habitude ou qu’un client vous passe une commande qu’il vous est tout simplement impossible d’accepter faute de temps.

Il est tentant de dire « oui » à chaque client ou de saisir toute occasion qui se présente. Après tout, qui refuserait des commandes ou des ventes ? Pourtant, il est vital de savoir dire non, pour protéger l’équilibre entre votre travail et votre vie privée et préserver votre réputation. En acceptant des engagements que vous ne pourrez pas respecter, vous risquez de surcharger votre planning et de mettre en danger vos futures activités.

Ne promettez jamais trop et offrez toujours plus (mais pas trop). Cette stratégie donnera aux autres une image positive de vous, car vous leur donnerez ainsi toujours plus que ce qu’ils attendent, ce qui est important pour votre marque personnelle, pour votre crédibilité et pour la création de relations commerciales.

Si un client attend une livraison sous cinq jours et que vous livrez en sept, il sera déçu. S’il attend une livraison sous dix jours et que vous livrez en sept, il sera très satisfait.

5. Tirez des enseignements de vos erreurs

Tout propriétaire d’entreprise fait parfois des erreurs, quelle que soit son expérience. Mais répéter ces erreurs coûte encore plus de temps et d’argent. Quand les choses ne se déroulent pas comme vous le voudriez, prenez le temps de comprendre pourquoi — mais ne perdez pas de temps à trop y penser. Changez ce que vous devez changer et prenez des décisions différentes pour aller de l’avant.

6. Développez de solides compétences d’organisation

Les entrepreneurs ont beaucoup à faire et n’ont pas de temps à perdre. La création d’un système d’organisation rationalisée de vos activités vous permettra d’assurer la croissance de l’entreprise. Trouvez un outil qui vous convient et qui correspond à votre personnalité. Certains aiment utiliser des calendriers en papier, placés sur le bureau pour rappeler ce qu’il faut faire, alors que d’autres préfèrent des plateformes électroniques faciles à partager avec les employés.

Trouvez des solutions qui vous conviennent et mettez en place des routines qui vous aideront à employer plus efficacement votre temps.

7. Établissez un réseau avec d’autres entrepreneurs

Un entrepreneur se sent facilement isolé. Il est difficile de trouver quelqu’un qui connaisse et comprenne comme vous les difficultés et les tribulations liées à la responsabilité et à la gestion d’une entreprise.

Trouvez des groupes réunissant des petites entreprises, au sein desquels vous pourrez développer un réseau et dialoguer avec d’autres entrepreneurs. S’il est vrai que cela constituera une tâche supplémentaire dans votre planning, il sera stimulant de parler à d’autres personnes qui font face aux mêmes difficultés que vous. Vous en tirerez aussi probablement des enseignements, ce qui pourra vous éviter de faire certaines erreurs coûteuses en temps.

8. Pensez à prendre des vacances

Quand avez-vous pris des vacances pour la dernière fois, sans emporter de travail à faire ? Selon un sondage effectué auprès de propriétaires de petites entreprises, 85 % d’entre eux reconnaissent qu’ils travaillent durant leurs congés.

La liberté est l’un des principaux avantages de l’entrepreneur, mais vous la perdez si vous vous enchaînez à votre bureau. Quitter le bureau durant quelques jours vous aide à éviter le burnout et à renouer le contact avec les gens que vous aimez. En outre, confier la gestion des opérations à votre personnel durant votre absence montrera la confiance que vous lui accordez et vous permettra de donner une nouvelle dimension à vos relations.

9. Réservez du temps pour vous

Dernier conseil : réservez du temps pour vous dans votre planning. Prévoyez des activités de santé, comme des exercices physiques et des consultations médicales. Faites également de la qualité de votre alimentation et de votre sommeil une priorité. La passion pour l’entreprise pousse facilement à ignorer certains symptômes, mais n’oubliez pas que vous ne pourrez pas assurer un service efficace pour vos clients si vous négligez votre propre santé. Prenez soin de vous-même, pour pouvoir prendre soin de vos clients, de vos employés et de votre entreprise.

Même si cela peut paraître paradoxal, prendre du temps libre contribue au succès de votre entreprise. Ce recentrage vous aide à remettre les pendules à zéro et peut même réveiller votre créativité. Gérer son entreprise demande beaucoup de travail. Veillez à ne pas alourdir plus qu’il ne le faudrait votre charge de travail, en exigeant trop de vous-même.

L’avenir est aux services de livraison de repas

L’avenir est aux services de livraison de repas

Comment choisir le nom de son restaurant ?

Comment choisir le nom de son restaurant ?