Tapez ci-dessus et appuyez sur la touche Entrée pour effectuer la recherche. Appuyez sur Esc pour annuler.

Restauration

Commis de bar : rôle, tâches, rémunération

Commis de bar : rôle, tâches, rémunération

Lorsque vous pensez au service d’un bar, la première personne qui vous vient à l’esprit est probablement le barman. Après tout, c’est lui qui fait la causette aux clients, prend les commandes avec le système de point de vente et prépare les boissons. 

Mais il existe d’autres personnages qui contribuent au bon déroulement du service. Ils opèrent dans l’ombre et aident les barmen à chaque service : les commis de bar. 

C’est le fidèle acolyte du barman : quelles sont les missions d’un commis de bar à chaque service ?  

Dans cet article, nous allons explorer ce qu’est un commis de bar, quelles sont ses tâches, quelles sont les compétences dont il a besoin pour réussir et des conseils pour embaucher un bon commis de bar.

  • Qu’est-ce qu’un commis de bar ?
  • Tâches et responsabilités d’un commis de bar
  • Combien gagne un commis de bar ? 
  • Comment rédiger une bonne description de poste pour un commis de bar
  • Embaucher un commis de bar
  • Comment former un commis de bar ?
  • Comment savoir si votre commis de bar est prêt à devenir barman ?

Aidez vos barmen à délivrer le meilleur service possible

Intuitif, évolutif, fiable : Lightspeed est le système de caisse tout-en-un qui vous permet de gérer l'ensemble de votre restaurant. Créez des plans de salle flexibles, élaborez des menus personnalisables, prenez les paiements et gérez l'ensemble de votre activité à partir d'une seule plateforme intuitive

Qu’est-ce qu’un commis de bar?

Un commis de bar est l’équivalent d’un serveur dans un restaurant. Son rôle est de s’assurer que le barman dispose de tout ce dont il a besoin pendant le service pour que tout se passe bien : des verres propres, suffisamment de garnitures, de l’alcool, de la bière et des spiritueux, des glaçons, etc. Comme les serveurs, ils sont également chargés de maintenir de l’ordre dans la zone de service (en nettoyant les éclaboussures et les verres cassés) et de réapprovisionner les éventuelles ruptures de stocks.

Pour beaucoup, le poste de commis de bar est la première étape vers le métier de barman.

Pour Stephanie Jones, ancienne manager de restaurant, barmaid et serveuse, et fondatrice du blog Two Girls One Suitcase, le travail d’un commis de bar consiste à faciliter la vie du barman, à assurer le bon déroulement du service et à rendre l’expérience du client plus agréable. Qu’il s’agisse de rendre service à un client qui attend pour attirer l’attention du barman ou de régler des problèmes en coulisses, le commis de bar est une personne polyvalente et efficace pour résoudre les problèmes. 

La plupart des barmen travaillent comme commis avant de gravir les échelons. C’est un poste idéal pour apprendre les tenants et aboutissants du métier de barman et du service à la clientèle avant d’être placé en contact avec les clients. 

Quelles sont les tâches et responsabilités d’un commis de bar? 

La liste des tâches d’un commis de bar est longue et variée. Bien que les tâches et les responsabilités varient d’un établissement à l’autre, il existe quelques tâches communes que tout commis de bar est susceptible de rencontrer au cours d’une journée de travail.

Voici 22 tâches typiques qu’il ou elle est censée effectuer : 

Nettoyage 

  • Nettoyer les comptoirs et les meubles
  • Essuyer et retourner les tables 
  • Nettoyer les verres, les couverts et la vaisselle 
  • Servir la nourriture et débarrasser les assiettes 
  • Nettoyage du bar et des tables
  • Sortir les poubelles et le recyclage pendant le service 
  • Nettoyer les renversements et passer la serpillière derrière le bar
  • Déboucher les éviers

Approvisionnement 

  • Maintenir le bar bien approvisionné à tout moment
  • Presser les agrumes
  • Préparer les garnitures
  • Remplir les bacs à glace
  • Réapprovisionner le bar en verres, cure-dents, serviettes, sous-verres, glaçons, etc. 
  • Réapprovisionnement en chiffons de nettoyage à chaque poste de barman
  • Réapprovisionner les bouteilles d’alcool
  • Changer les fûts de bière

Ouverture et fermeture du service 

  • Réapprovisionner le bar pour l’équipe suivante
  • Rangement des cargaisons d’alcool et de bière
  • Suivi des niveaux d’inventaire d’ouverture et de fermeture

Tâches diverses 

  • Aider le barman à répondre à des demandes ponctuelles pendant le service.
  • Communiquer avec la sécurité lorsqu’un client boit dans une bouteille personnelle, devient bruyant, agit de manière inappropriée ou lorsqu’il soupçonne une personne d’être mineure.
  • Passer les commandes par le biais du système de caisse ou informer le barman des nouvelles commandes qu’il voit arriver sur l’écran d’affichage de la cuisine

Comptoir bar

Suzannah Gerber, consultante dans le secteur de la restauration et propriétaire de Haven Foods, ajoute que les commis de bar sont un élément crucial d’une équipe en grand nombre, et qu’ils possèdent des compétences différentes de celles des autres membres du service.

« Les commis de car doivent garder un œil sur les niveaux de stock à tout moment pendant le service et être conscients du mouvement et du flux des commandes et de la trajectoire du barman », dit-elle. «Ils doivent également être assez forts pour porter des objets lourds comme des fûts et être capables de réparer des robinets ou des machines à glace bouchés en un rien de temps. Un commis polyvalent peut faire une énorme différence dans le service et le débit d’un bar. »

Combien gagnent les commis de bar ? 

Un commis de bar est généralement considéré comme un poste de premier échelon que les aspirants barmen doivent occuper. À ce titre, ils sont généralement payés au salaire minimum avec pourboire. Selon la structure des pourboires de votre établissement, le type de clientèle qu’il attire et le prix des boissons, cela peut représenter entre 1 et 2 % des ventes ou 5 à 20 % du total des pourboires. 

Comment rédiger une bonne description de poste pour un commis de bar ?

Chaque établissement a des besoins différents, ce qui signifie que la description de poste doit refléter les tâches et les responsabilités qu’il souhaite confier à son commis de bar. 

Le gérant d’un bar ou d’un restaurant doit être capable d’évaluer les compétences que chacun de ses employés doit posséder et de communiquer ces informations dans chaque description de poste, mais il est important de noter que les tâches ne doivent pas se limiter à ce qui est écrit dans cette description. Les commis doivent être capables de s’adapter et d’aider partout quand cela est nécessaire. 

Voici une liste de 11 compétences techniques (« hard skills ») et humaines/relationnelles (« soft skills ») que nous recommandons à votre futur commis de bar de posséder : 

Compétences techniques que doit maîtriser un commis de bar

  1. Compétences de base en cuisine : Les commis doivent être capables de préparer des garnitures et d’aider en cuisine si nécessaire. 
  2. Portage de charges lourdes : Le rangement des cargaisons d’alcool et de bière et le transport des fûts nécessitent une certaine force. Assurez-vous que votre commis est capable de soulever des charges lourdes. 
  3. Connaissance du bar et des boissons : Les commis apprendront beaucoup de choses sur le tas auprès du barman, mais il est important qu’ils possèdent une connaissance de base des liqueurs, des spiritueux, des bières, des vins et des saveurs.

Compétences humaines/relationnelles que doit maîtriser un commis de bar

  1. Organisation : Comment pouvez-vous attendre d’un commis qu’il aide votre barman à mener à bien son travail s’il n’est pas organisé ? Pour réussir, un commis de bar doit être organisé et systématique, tout en faisant preuve d’adaptabilité pour anticiper les obstacles qui se dressent sur son chemin au cours de son service. 
  2. Proactif : Un bon commis doit être prévoyant et s’occuper des tâches avant qu’elles ne deviennent urgentes. Cela signifie réapprovisionner les bouteilles, les garnitures, etc., avant que le barman n’ait à le demander.
  3. Résolution de problèmes : Les clients sont ce qui rend le service à la clientèle agréable et stimulant. Si un client est difficile, votre commis doit être capable de garder son calme et de résoudre ces problèmes avec le sourire.
  4. Service à la clientèle : Votre commis aura inévitablement besoin de parler avec les clients. Assurez-vous qu’il possède de solides compétences interpersonnelles, qu’il est amical, extraverti et serviable de nature. 
  5. Multitâches : Un bon commis s’efforcera de maximiser les tâches qu’il accomplit dans le temps dont il dispose. Par exemple, s’il se rend à la cuisine, il apportera en même temps la vaisselle sale dans la plonge. 
  6. Travailler sous pression :  Un commis doit être capable de gérer la pression d’un samedi soir chargé sans s’épuiser. 
  7. Établir des priorités : Les problèmes peuvent survenir simultanément. Les toilettes sont bouchées et les serviettes de table doivent être remplies. Quelle est la tâche dont ils doivent s’occuper en premier ? Les commis doivent être capables de trier rapidement les tâches et de les traiter en conséquence. 
  8. Capacité d’adaptation : Christopher Manning, directeur général de Gastronomer Lifestyle Ltd, affirme que la capacité d’adaptation est ce qui sépare les bons commis des grands. “Lorsqu’un bar est confronté à l’affluence du soir, il doit être capable d’évaluer et de hiérarchiser les tâches à accomplir. Il est toujours important de terminer chaque tâche que vous commencez aussi ; ne la laissez pas à quelqu’un d’autre.” 

Pour beaucoup, le poste de commis n’est qu’un tremplin pour devenir barman à plein temps. Dans votre description de poste, indiquez clairement s’il existe ou non une possibilité d’évolution de carrière et combien de temps il faudra pour pour franchir cette étape. Dans la plupart des établissements, il faut compter entre 12 et 16 mois pour passer de commis de bar à barman

Comment embaucher un commis de bar ? 

Une fois que vous avez rédigé une offre d’emploi précise et descriptive, vous devez la publier sur les bons canaux pour qu’elle soit vue par des candidats qualifiés. Nous vous suggérons de commencer par ces sites Web et sites d’emploi spécialisés : 

Parallèlement à ces sites d’offres d’emploi, publiez sur vos comptes Facebook et Instagram et faites savoir à vos abonné.e.s que vous recrutez. Les personnes qui suivent votre établissement sur les médias sociaux sont vos plus grands fans. Qui sait ? Peut-être que l’un d’entre eux sera aussi votre prochain commis de bar. 

De plus, faites savoir à votre personnel que vous recherchez un commis. Les bonnes personnes connaissent d’autres bonnes personnes ; exploitez le réseau d’amis de vos employés pour trouver des candidats qui ont de grandes chances de cadrer avec la culture de l’établissement. S’ils ont besoin d’une incitation, pensez à leur octroyer une prime de recommandation si le candidat qu’ils recommandent est embauché, s’il remplit bien son rôle et s’il termine avec succès sa période d’essai. 

Conseils pour former les commis de bar

 Une fois que vous avez recruté le candidat idéal pour être commis de bar, vous devez investir dans sa formation pour qu’il puisse atteindre son potentiel maximum. La bonne nouvelle, c’est que la formation d’un commis de bar est similaire à celle de n’importe quel employé de restaurant : vous avez besoin d’un mélange solide d’apprentissage sur le tas, de formation structurée et de conseils avisés réguliers.

formation commis de bar

Intégration dans l’établissement

Tout d’abord, vous devez être parfaitement clair avec votre nouvel employé sur des points tels que le code vestimentaire, les comportements acceptables ou non, l’utilisation de votre système de caisse et le type de service que vous attendez de lui. Un manuel de l’employé facilite grandement la mise à niveau des nouvelles recrues sur les éléments essentiels du travail dans votre établissement (comme les procédures, les politiques et les directives).

Période d’observation

Rien ne peut remplacer l’apprentissage auprès de quelqu’un qui est passé par là et qui l’a fait. Avant de donner à votre commis une autonomie totale, demandez-lui de passer en revue ses tâches, comment et quand les effectuer avant, pendant et après le service avec l’un de vos commis de bar les plus anciens ou votre barman. 

Lorsqu’ils apprennent les ficelles du métier et bénéficient du filet de sécurité d’une supervision expérimentée, ils sont moins susceptibles de faire des erreurs lorsqu’ils sont seuls et peuvent prendre confiance plus rapidement. 

De plus, l’observation est un excellent moyen de renforcer l’esprit d’équipe. Il donne à votre nouvelle recrue l’occasion de nouer des liens avec ses collègues, d’apprendre leur nom, ce qu’ils font et comment ils s’intègrent dans la dynamique de l’équipe existante. La période d’observation permet également de suivre un cours accéléré sur la signification de certains termes utilisés dans les restaurants.

Formation au menu

Il est essentiel d’apprendre ce qui figure sur votre carte des cocktails, comment chaque boisson est fabriquée, quelle est sa saveur et quels plats elle complète. Bien que votre commis de bar est amené à travailler généralement en arrière-plan, si un client attire son attention et lui pose une question sur le menu, il doit être en mesure d’y répondre avec assurance. 

Demandez à votre barman de donner au commis un cours accéléré sur la carte des cocktails afin qu’il apprenne les bases et soit encouragé à poser des questions. Plus votre barman transmettra d’informations au commis, plus ce dernier sera en mesure de mémoriser les éléments indispensables du menu à retenir.

This is your title

This is your content

Environnement de travail

Faites un tour des lieux de l’établissement pour permettre au commis de repérer où se trouvent toutes les choses dont il peut avoir besoin pendant un service afin qu’il puisse être plus proactif une fois le service commencé : montrez-lui où sont stockés les produits de nettoyage, où vont les ustensiles propres et sales, où se trouve la cave à liqueurs ou encore la plonge, par exemple.

Comment savoir si votre commis de bar est prêt à devenir barman ?

Barman derrière son comptoir

Il n’y a pas de délai précis pour qu’un commis de bar devienne barman, mais dans la plupart des établissements, cela peut prendre entre 12 et 16 mois. C’est le temps nécessaire pour apprendre les ficelles du métier auprès de votre barman, se familiariser avec la carte des cocktails et votre clientèle. 

Même si vous pensez que ce dernier est fin prêt à passer à l’étape suivante (et qu’il a manifesté son intérêt pour le métier de barman), prévoyez une période de transition au cours de laquelle le commis observera le barman principal avec plus d’attention et commencera à servir les clients pendant les heures de service plus calmes, où il risque moins d’être débordé. Cela vous donnera également le temps d’embaucher un nouveau commis de bar pour prendre sa place. 

A noter que la réglementation locale impose d’embaucher des commis de bar ou barman qui sont en âge légal de pouvoir consommer de l’alcool, c’est-à-dire 18 ans. 

En France et en Belgique, il existe une dérogation pour les jeunes âgés de plus de 16 ans et de moins de 18 ans si ces derniers sont embauchés dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. 

Trouver le commis de bar qui réussira dans votre établissement : des étapes à respecter 

Il est important de dénicher un commis de bar qui travaille bien avec votre équipe.

Travailler dans le secteur de la restauration et des bars est souvent synonyme de nuits chargées et agitées et travailler dans un espace restreint, dans un environnement potentiellement très tendu. Favoriser une bonne entente avec votre équipe peut donc faire la différence entre le succès et l’échec de votre nouvelle recrue. 

Un commis de bar peut cocher toutes les cases, mais si la symbiose n’est pas présente dans l’équipe, cela affectera votre service et, en fin de compte, l’expérience du client. L‘attitude et l’éthique de travail sont essentielles pour être un bon commis.  

Donc, pendant votre recherche, donnez la priorité aux intangibles qui ne s’enseignent pas : l’éthique de travail et l’attitude. Idéalement, recrutez celui ou celle qui possède qui a ces deux qualités et qui dispose des compétences physiques et relationnelles que nous avons mentionnées précédemment.

Bonne chance dans votre recherche !

This is your title

This is your content

Des nouvelles qui vous concernent. Des conseils que vous pouvez appliquer.

Tout ce que vous devez savoir, directement dans votre boîte mail.

Plus sur ce sujet :
Employés

Parcourir plus de sujets