Brasseries à la Mode

Le groupe Brasseries à la Mode (Rosie, Rosie Lou) gagne du temps pendant le service avec Lightspeed

Le groupe Brasseries à la Mode modernise le concept de la brasserie traditionnelle avec ses établissements Rosie et Rosie Lou. Fondés par Juliette Cerdan et Kevin Caradeuc, ces restaurants proposent une cuisine maison à base de plats du terroir, offrant une expérience unique et chaleureuse. Un succès porté des recettes originales, une équipe dévouée et une organisation minutieuse en coulisses.

Brasserie Rosie Lou

Deux institutions qui réinventent le concept de brasserie à Paris

Les deux brasseries du groupe s’attellent à recréer une ambiance chaleureuse et conviviale avec deux atmosphères qui fleurent le fait maison et un décor particulier : ambiance du quartier de la Bastille des années 50 avec ses lustres à pampille pour la brasserie Rosie et référence à la côte atlantique basque (murs ornés de planches de surfs, de coquillages ou encore d’espadrilles) pour la brasserie Rosie Lou.

Deux lieux aux ambiances distinctes qui ont pour point commun de proposer une cuisine de bistrot moderne, faite maison et revisitée selon l’arrivage des produits et des envies : pour la brasserie Rosie, des grands classiques comme la soupe à l’oignon, le tartare, la saucisse-purée ou le bestseller du restaurant les coquillettes à la truffe sont proposés ; la brasserie Rosie Lou mise plutôt sur des produits marins, des plats à base de cochon et de canard et des spécialités charcutières de la région basque.

Les deux brasseries voient grand : avec 350 places assises et quatre salons privatisables à eux deux, les deux établissements bouleversent les codes des bistrots traditionnels - sans perdre de leur atmosphère vivante et réconfortante.

Brasseries à la Mode décoration restaurant

Gain de temps en service et outil d’aide à la prise de décisions : les deux défis lancés à Lightspeed

Avec près de « 700 couverts certains jours » , l’une des priorités de la directrice des opérations du groupe, Mathide Alland, cherchait à optimiser le temps d’encaissement et à automatiser les rapports de caisse pour réduire les erreurs manuelles et les tâches chronophages.

Elle souhaitait également disposer d’outils fiables pour analyser les performances des menus et du personnel, permettant ainsi de faire des ajustements basés sur des données concrètes.

Un encaissement fluidifié et des rapports de caisse générés automatiquement

L'intégration d'un terminal de paiement en temps réel avec le logiciel de caisse Lightspeed a eu un impact immédiat : révolue l’époque « ancienne où l’on devait aller à la caisse, solder la table, puis la caisse et éventuellement entrer manuellement chaque ticket en cas de paiement multiple » . Avec Lightspeed, chaque montant affiché sur le TPE vient alimenter le logiciel de caisse en direct, évitant les multiples allers et retours entre la table et le comptoir : « l’encaissement à table nous fait gagner un temps monstre, entre une minute et une minute 30 par table. »

L’envoi des tickets dans le logiciel de caisse entraîne une automatisation de la ventilation des comptes (ticket moyen par service, pourboires, méthodes de paiement, etc), là aussi source de gain de temps dans la clôture de caisse de fin de journée : « toutes les transactions sont enregistrées dans le back-office : avant, je mettrais 2 heures à clôturer ma caisse. Avec l’automatisation de la ventilation des rapports, je la boucle désormais en 20 minutes : un véritable gain de temps ! »

Cette automatisation élimine aussi les écarts entre les tickets réels et théoriques « nous n’avons plus ce problème d’écart entre deux tickets où l’on devait alors recompter à la mano chaque ticket. »

Des rapports fiables pour construire sa carte et déceler des opportunités

Dans une quête de proposer les meilleurs produits et de répondre aux besoins évolutifs de leur clientèle, le groupe Brasseries à la Mode s’appuie sur les rapports de produits du logiciel tout-en-un pour « pour orienter les ventes et construire la carte avec des données fiables. »

« Les rapports produits nous permettent d’identifier nos plats phares et de les pousser pour nos changements de cartes ou lors d’événements particuliers : c’est hyper intéressant de chiffrer par exemple le nombre de coquillettes à la truffe (notre plat banger) vendu l’année dernière. »

De plus, les rapports de produits ont permis au groupe de corriger une baisse de régime sur certains jours en particulier : « Les rapports N-1 de Lightspeed nous a permis d'identifier pourquoi notre fréquentation le service du midi le dimanche était plus faible comparée aux autres jours : grâce aux rapports de performance passée, on a pu mettre le doigt sur nos produits stars qui performeront lors du brunch du dimanche midi. »

Prochaine étape : ajuster leurs cartes pour le mois d'août en lien avec « ce qui marchait bien lors de la précédente saison estivale pour les remettre au goût du jour. »

« Toutes les transactions sont enregistrées dans le back-office : avant, je mettrais 2 heures à clôturer ma caisse. Avec l’automatisation de la ventilation des rapports, je la boucle désormais en 20 minutes : un véritable gain de temps ! »

Un outil de communication et de challenges pour le personnel

Pour construire des challenges motivantes et réalisables, là encore, les rapports produits par serveur permettent d’y voir plus clair en communiquant de manière transparente sur les objectifs à atteindre : « nous sommes très ouverts sur le partage de données : on les communique régulièrement pour que notre personnel soit au courant des objectifs à générer par jour.» Qu’il s’agisse des tickets moyen, du chiffre d’affaire journalier ou des annulations, les deux restaurants s’appuient sur les données passées (et non leur intuition) des rapports étayés de Lightspeed pour construire des challenges motivants et réalistes.

Pour résumer : « en deux minutes, je peux générer de manière intuitive depuis la caisse ou le back office les rapports qui m’intéressent : chiffres d’affaires par serveur, rapports d’annulations, “offres spéciales” ou encore tickets moyens, ce qui est très pratique pour communiquer à nos équipes les données clés et lancer des challenges ! »

Allier l’humain et la technologie au service de la performance : le pari gagnant de Lightspeed et Brasseries à la Mode

La mission des deux brasseries est claire : proposer une cuisine authentique et humaine au quotidien.

Pour cela, le groupe compte bien continuer à enchanter l’expérience client avec un outil tout-en-un capable libérer le personnel de tâches les plus redondantes : « Lightspeed est une caisse stable et un soutien du quotidien qui se répercute sur toutes nos opérations : des prises de commandes plus fluides, ce qui engendre des services sans fausse note et donc des clients heureux ! »

Brasseries à la Mode décoration restaurant

Lightspeed, le partenaire des restaurants multi-sites