Tapez ci-dessus et appuyez sur la touche Entrée pour effectuer la recherche. Appuyez sur Esc pour annuler.

Restauration

Restaurateurs, découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez bénéficier pour faire face à la COVID-19

Restaurateurs, découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez bénéficier pour faire face à la COVID-19

De nombreuses mesures de soutien ont été annoncées par le gouvernement français au cours de ces dernières semaines : des exonérations fiscales en passant par une dotation de 500 euros pour numériser son activité, les annonces pour soutenir les restaurateurs se sont multipliées ces derniers temps. 

Lightspeed fait le point sur les aides nationales auxquelles vous pouvez prétendre et vous donne 5 conseils pour préparer votre restaurant à ré-ouvrir dans les meilleures conditions et vous adapter dans un monde post-COVID. 

Cliquez sur la section ci-dessous qui vous intéresse pour avoir plus de détails :

Mentions légales – Les informations présentées par cette publication revêtent un caractère général et ne sont pas destinées à s’appliquer à la situation spécifique d’une personne ou d’une entité. Bien que nous nous efforcions de fournir des informations précises et pertinentes, nous ne pouvons garantir l’exactitude des informations de cette publication de blog à leur date de réception ni garantir leur exactitude dans l’avenir. Rien dans cette publication de blog n’est prévue pour être considéré comme un conseil, qu’il soit d’ordre juridique, financier, fiscal ou autre, et cette publication de blog ne saurait remplacer les conseils de vos propres conseillers professionnels.

Le guide du restaurateur moderne : Réinventez l'activité en ligne de votre restaurant

Découvrez comment préparer votre restaurant pour un succès à court et long terme.

Les aides du gouvernement français pour les restaurateurs et commerçants 

Report ou exonération des cotisations et échéances sociales

Le gouvernement a annoncé fin novembre de nouvelles mesures destinées à soulager les petits commerces et restaurateurs dans le paiement de leurs cotisations sociales. Il est désormais possible (sous certaines conditions) de bénéficier d’un délai de paiement ou d’une exonération selon votre situation financière, sans être pénalisé ou recevoir une majoration de retard.

Report du paiement des échéances de paiement sociales et fiscales

Selon votre situation financière, vous pouvez reporter une partie ou la totalité du paiement des cotisations salariales initialement prévues le 5 et 15 novembre. Pour en bénéficier, vous devez vous connecter sur le site de l’Urssaf et remplir le formulaire en ligne. Vous aurez un retour normalement rapide sous 48 heures sur l’état de votre demande.

Pour vos échéances fiscales, là encore, vous pouvez les reporter et les régler sur une période allant jusqu’à 3 années. Pour en bénéficier, vous devez déposer une demande d’étalement du paiement sur ce formulaire  au plus tard le 31 décembre 2020. Attention, les déclarations doivent tout de même être déposées.

Exonération du paiement des échéances sociales et fiscales

Avec le second confinement, le dispositif d’exonération fiscale a été renforcé et élargi et inclut désormais les établissements de moins de 250 salariés qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative ou ayant subi une perte de chiffre d’affaires de plus de 50% (à noter que ce projet d’exonération et ses modalités sont actuellement en discussion au Parlement et devrait entrer en vigueur en début d’année prochaine). Ces entreprises bénéficieront d’une exonération de cotisations sociales patronales, hors retraite complémentaire, ainsi que d’une aide au paiement des cotisations sociales restant dues de 20% de la masse salariale. Une réduction des cotisations des travailleurs indépendants se trouvant dans une situation identique est également prévue. Rappelons que d’autres mesures, notamment de report du versement des cotisations Urssaf, et plusieurs mesures liées au premier confinement et au couvre-feu, peuvent être sollicitées. Pour en savoir plus sur ces dispositifs, vous pouvez consulter les FAQ du site de l’Urssaf.

Aide au paiement des loyers

Le gouvernement français a proposé un crédit d’impôt pour inciter les bailleurs à réduire ou annuler les loyers des derniers mois pour toutes les entreprises fermées administrativement et durement impactées par la crise sanitaire. L’objectif de ce dispositif est ainsi de permettre aux commerces et restaurateurs de bénéficier de loyers réduits et ainsi éviter les défauts de paiement. 

Concrètement, la mesure s’appliquera aux loyers de novembre dans un premier temps puis s’étendra aux mois suivants (les bailleurs d’entreprises de moins de 250 salariés annulant le loyer pour le mois de novembre bénéficieront d’un crédit d’impôt de 50% des loyers abandonnés).

Si vous rencontrez des difficultés de paiement de loyer, vous pouvez également contacter le médiateur des entreprises ou la commission de conciliation des baux commerciaux de votre département.

 Fonds de solidarité

Autre mesure mise en place par le gouvernement et les régions face à la baisse ou l’arrêt complet d’activité des commerçants et restaurateurs, le fonds de solidarité a pour but de compenser ces pertes de revenus en vous permettant de recevoir une indemnisation. 

Il concerne les professionnels ayant au plus 50 salariés, ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public entre le 25 septembre 2020 et le 30 novembre 2020, ou bien ayant subi une perte de chiffre d’affaires mensuelle d’au moins 50% entre le 1er octobre 2020 et le 30 novembre 2020 par rapport à 2019 (à noter : des dispositions spécifiques pour les entreprises créées récemment sont prévues).

Avec la fermeture de votre restaurant en novembre et décembre, vous pouvez :

  • Pour le mois de novembre : percevoir une aide égale au montant de la perte de votre chiffre d’affaires (dans la limite de 10 000 € – à noter que le chiffres d’affaires éventuel réalisé  sur les activités de vente à distance n’est pas inclus) 
  • Pour le mois de décembre : choisir entre cette même compensation de 10 000  € maximale ou une indemnisation de 20% de votre chiffre d’affaires 2019 (dans la limite de 200 000 euros par mois)

Pour bénéficier de fonds de solidarité, vous devez faire une demande sur le site de la Direction Générale des finances publiques qui vous indiquera automatiquement le montant de l’aide auquel vous pouvez prétendre en fonction des éléments fournis (chiffre d’affaires du mois, RIB, SIRET).

Prêt garanti par l’État (PGE) et autres dispositifs de financement

Face à la sévérité de la crise, le gouvernement français a mis en place un dispositif de prêt garanti par l’Etat (« PGE ») à destination des banques, permettant à tous commerçants et restaurateurs de souscrire ce prêt auprès de leur banque ou d’une plateforme de prêt jusqu’au 30 juin 2021.

Le montant du prêt peut atteindre 3 mois de chiffres d’affaires réalisé sur l’année 2019 ou deux années de masse salariale si votre établissement de restauration a été créé  à partir du 1er janvier 2019.

Avec cette mesure, les entreprises pourront rembourser leur prêt jusqu’à 5 années passées la date de l’emprunt (aucun remboursement n’est exigé la première année).

A noter que si le système traditionnel de financement (banques, plateformes de financement participatives) refuse de vous prêter de l’argent, l’Etat s’engage à vous verser des prêts directs d’un montant de 10 000 € si vous embauchez moins de 10 salariés, 50 000€ entre 10 et 49 salariés et des avances de 3 mois de chiffres d’affaires si vous comptez plus de 50 salariés.

Pour en faire la demande, vous devez vous connecter sur la plateforme https://attestation-pge.bpifrance.fr/description afin d’obtenir un identifiant qui sera ensuite communiqué à votre banque. Selon votre éligibilité et la confirmation du numéro unique par Bpifrance, la banque procède au versement du prêt.

Autres dispositifs de financement 

D’autres dispositifs de financement sont également proposés :

Rééchelonnement des crédits bancaires

Si vous rencontrez des difficultés de remboursement de vos crédits, vous pouvez faire appel à la médiation du crédit de votre département, chargé de trouver un terrain d’entente avec votre banque ou organisme de crédit. Complétez votre dossier en ligne sur le site de la Banque de France et le médiateur local de votre département reviendra vers vous dans un délai de 48 heures (à noter qu’il existe un formulaire dédié à la crise COVID-19 et un formulaire dédié à toutes autres difficultés).

Mise en place du chômage partiel 

Face à l’arrêt et la fermeture des restaurants avec le second confinement, l’Etat s’est engagé à prendre en charge l’indemnité d’activité partielle des salariés en lieu et place de leurs salaires :

  • Les commerçants et restaurateurs se voient verser une allocation versée par l’Etat correspondant à 100% du montant de l’indemnité d’activité partielle du salarié
  • Le salarié, quant à lui, reçoit de son employeur une indemnité d’activité partielle équivalente à 70% de son salaire brut (pour les salariés dont la rémunération est inférieure au SMIC, l’indemnité versée est équivalente à 100% de leur salaire versé antérieurement.)

Le dispositif du chômage partiel a été renforcé suite au second confinement : ainsi toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, et les salariés peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100% de l’indemnité d’activité partielle jusqu’au 31 décembre 2020. 

Vous disposez d’un délai de 30 jours à partir du moment où vous placez vos salariés en activité partielle pour faire une demande de chômage partiel sur le site du Ministère du Travail.

Si votre éligibilité est reçue, l’agence de Services et de Paiement (ASP), en charge de traiter les demandes de chômage partiel, vous versera une allocation dans un délai de 12 jours. L’absence de réponse sous 15 jours vaut décision d’accord. En cas d’éligibilité, les mesures auront un effet rétroactif.

Aides à la numérisation de votre activité

Pour aider à traverser cette crise sanitaire sans précédent, le gouvernement français et les régions ont mis en place différentes mesures destinées à faciliter la transition numérique des restaurateurs et commerçants et continuer leurs activités dans un monde post-COVID. 

Parmi ces mesures, on peut trouver :

  • L’allocation d’un chèque numérique d’un montant de 500 euros destiné à soutenir financièrement les commerçants et restaurants à numériser leur activité (si vous êtes situés en Ile-de-France, le montant du chèque numérique s’élève à 1500 euros). Pour en bénéficier dès janvier 2021, vous devez déposer votre demande sur le site de l’Agence de Services et de Paiement ;
  • Diagnostics approfondis proposés par les chambres de commerce et d’industrie (CCI) à partir de décembre 2020 (plus de 60 000 entreprises seront contactées par téléphone par les chambres de commerce et d’industrie (CCI) et les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) d’ici la fin de l’année;
  • Formations gratuites afin de vous accompagner à passer à l’action numérique (formations qui débuteront à partir de janvier 2021) ;
  • l’accès au MOOC (cours en ligne) « numériser ma TPE » en lien avec France Université Numérique qui donnera des exemples et outils concrets de gestion de numérisation.
  • Le développement de places de marché locales dans lesquelles les commerçants et restaurateurs pourront être référencés gratuitement et vendre en ligne leurs produits. (Quelques communes ont déjà lancé leur place de marché, comme le site Eshopping de Nice ou la plateforme mescommerces.iledefrance.fr pour la région Ile-de)
  • le lancement du site Clique Mon Commerce qui répertorie une liste de services et solutions pour créer un site web, mettre en place une solution de logistique/livraison, de paiement à distance, d’un référencement sur une place de marché, etc.

Prenez contact avec vos CCI locales pour avoir une vue d’ensemble des autres aides numériques auxquelles vous pouvez bénéficier.  Le site France Numérique recense également la liste des aides et organismes à contacter selon votre région.

Livraison de repas : 7 conseils incontournables pour votre restaurant

Découvrez les vraies opportunités qu’un service de livraison de repas peut apporter à votre restaurant.

Support psychologique et cellule de soutien

Le gouvernement a annoncé le prolongement d’un numéro vert pour venir en aide aux chefs d’entreprises qui sont dans une situation psychologique compliquée.

Si avez besoin d’un support ou soutien, 

  • Appelez le numéro vert (appel gratuit) 0 805 65 505 0
  • Accessible 7 jours sur 7 de 8 heures à 20 heures

Il existe également des cellules de soutien par région (vous pouvez consulter les solutions locales sur le site www.préfectures-regions.gouv.fr). Si vous êtes situés en Ile-de-France, la région a mis en place une cellule d’urgence entreprises que vous pouvez contacter sur le numéro suivant 01 53 85 53 85 du lundi au vendredi de 9h à 18h.)

5 conseils pour préparer votre restaurant à la réouverture 

Afin de préparer au mieux la réouverture des restaurants prévue pour le 20 janvier, voici 5 conseils à mettre en oeuvre pour optimiser vos revenus tout en vous adaptant à une nouvelle ère post-COVID :

Optimiser le référencement local de votre restaurant ou commerce

La crise de la COVID-19 l’a montré : la fermeture ou restriction d’activité des restaurants et commerces a entraîné une perte de chiffre d’affaires importante. Avec l’incertitude qui plane dans les prochains mois sur le taux de fréquentation des établissements, les restaurants doivent trouver de nouveaux moyens d’attirer des clients. L’une des stratégies à mettre en oeuvre consiste à optimiser le référencement local de son établissement. 

Le référencement local est une technique d’optimisation SEO qui consiste à optimiser et à développer la visibilité d’un site web sur des requêtes locales ou liées à la position géographique des individus (requêtes géolocalisées) et de se positionner auprès de clients potentiels dans un rayon d’action proche de leur emplacement.

En France, plus de 25% des recherches sur Google sont des requêtes à caractère local (par exemple, «restaurant italien angers» ou «burger près de chez moi» ). Bien optimiser son référencement local quand vous êtes un restaurateur, c’est vous assurer une visibilité accrue et l’arrivée de nouveaux clients dans votre établissement – en ligne ou physique. 

Nous avons compilé plusieurs techniques de référencements à mettre en place dès maintenant pour vous assurer une visibilité accrue lors de la réouverture des restaurants.

Mettre en place un système de réservation 

Afin de répondre aux nouvelles exigences de distanciation sociale qui risquent de devenir la nouvelle norme pour un certain temps, les restaurants se doivent de réguler leur capacité d’accueil afin de limiter le nombre de personnes présentes dans leurs locaux.

La mise en place d’un système de réservation a le double avantage de pouvoir gérer le flux de clients et de limiter le nombre de “no-shows” tout en vous permettant d’évaluer la quantité de stocks alimentaires nécessaires pour assurer votre service, réduisant le gaspillage alimentaire et vos invendus par la même occasion.

Il existe plusieurs plateformes de réservations disponibles : la caisse enregistreuse Lightspeed, par exemple, permet de se connecter avec plusieurs plateformes de réservation comme Zenchef, la Fourchette ou Tablebookers. 

Investir dans des solutions de paiement et commande sans contact 

Face à la problématique de la distanciation sociale et aux nouvelles attentes des consommateurs en termes d’hygiène sanitaire, les solutions de paiement et commandes ont l’avantage de pouvoir rendre accessible votre menu ou addition par un simple code QR, que le client peut scanner via son téléphone portable.

Le plus ? Cela permet d’améliorer considérablement l’efficacité du service, en permettant aux clients de commander eux-mêmes (réduisant les erreurs de commande) et en libérant du temps aux serveurs qui n’ont plus besoin de se rendre à chaque table pour prendre les commandes ou fournir l’addition.

Plusieurs logiciels de caisse, comme Lightspeed, permettent de relier votre système de caisse enregistreuse aux applications de commande et de les envoyer directement à la cuisine pour partir en préparation.

Plus que jamais, affiner sa présence sur les réseaux sociaux

Pendant cette période de crise et face à l’impossibilité de rencontrer physiquement vos clients, les réseaux sociaux jouent un rôle crucial pour développer votre image de marque et continuer à rester en contact avec eux.

Avec plus de 800 millions utilisateurs actifs dans le monde, dont 17 millions de Français, Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus impactants. Horaires d’ouvertures, mention d’un service de livraison ou click et collect, conseils de préparation des plats chez soi, etc : le réseau permet de délivrer conseils et informations utiles pour continuer à être visible auprès de vos clients.

Nous avons compilé une liste de 12 astuces pour optimiser votre Instagram professionnel si vous ne l’avez pas encore fait.

Pivoter vers la livraison et le click et collecte

Si certains de vos clients retourneront volontiers au restaurant, d’autres préféreront faire appel à un service de livraison ou de vente à emporter pour éviter tout contact avec d’autres clients. Les services de livraison et de vente à emporter sont devenus quasi indispensables si vous souhaitez maintenir votre activité et vous assurer d’une nouvelle source de revenus.

Pour vous aider à commencer à prendre des commandes de livraison par l’intermédiaire de plateformes tierces (Deliveroo, Ubereats) le plus rapidement possible, nous vous proposons l’intégration de livraison Lightspeed Delivery. Grâce à cette intégration, Lightspeed regroupe toutes les commandes de livraison en ligne et les transmet à votre système de caisse sans délai. Contactez notre expert pour en savoir plus et commencer à vendre via ce canal.

Découvrez comment vous pouvez préparer votre restaurant pour un succès à court et long terme.

Découvrez dans ce guide gratuit comment construire une entreprise plus résiliente après une pandémie.

Des nouvelles qui vous concernent. Des conseils que vous pouvez appliquer.

Tout ce que vous devez savoir, directement dans votre boîte mail.

Plus sur ce sujet :
Nouveautés

Parcourir plus de sujets