Lightspeed célèbre la diversité et l'inclusion

Lightspeed célèbre la diversité et l'inclusion

Chez Lightspeed, la diversité et l’inclusion ne font pas seulement partie de notre mission — c’est dans notre ADN. Notre entreprise n’a pas seulement été fondée par notre fier PDG Dax Da Silva dans le village gay de Montréal, nos quatre premiers·ères employé·e·s appartenaient tou·t·e·s à la communauté LGBTQIA+. Ce début a constitué la base de notre culture d’entreprise et constitue une partie importante de notre mission qui consiste à fournir aux différentes entreprises la technologie adéquate.

En tant que leader technologique mondial, employeur international et fier supporter de la communauté LGBTQIA+, nous efforçons constamment de créer des espaces sûrs qui encouragent l’individualité et soutiennent les petites entreprises et les entrepreneurs d’origines diverses en leur offrant l’égalité des chances dans tous les domaines.

Dans cet article, nous revenons sur l’histoire de la communauté LGBTQIA+ en France, nous partageons les résultats de notre enquête Lightspeed sur la diversité et nous expliquons comment Lightspeed, en tant qu’entreprise, soutient l’inclusion et la diversité.

Retour sur l’histoire des droits de la communauté LGBTQIA+ en France 

Fin juin 1969, les émeutes de Stonewall ont eu lieu à New York — un moment important dans la lutte pour l’égalité des droits de la communauté LGBTQIA+ mondiale. Lors de l’évacuation du Stonewall Inn, les visiteurs·euses de ce bar gay se sont rebellés contre la police. De nombreuses manifestations LGBTQIA+ ont suivi partout dans le monde entier.

En France, la première marche de la communauté a eu lieu en 1971, deux ans après les émeutes de Stonewall. Cette année, et jusqu’en 1977, la communauté rejoignait d’autres marches, notamment celle du 1er mai. En 1977, on voit apparaitre la première manifestation indépendante à Paris qui aboutira ensuite à ce qu’on considère aujourd’hui comme la première Pride et Marche des Fiertés en France, en 1981. Cette année près de 10’000 personnes se réunissaient pour marcher ensemble. Bien qu’ils aient souvent été colorés et festifs, ces défilés avaient et ont encore un aspect politique très net. Au fil des ans, les revendications ont évoluées, et comprenait notamment des questions telles que la législation anti-discrimination, le marriage pour tous et le droit des parents homosexuels à adopter. Plusieurs de ces exigences, y compris la légalisation du mariage homosexuel en 2013, sont désormais remplies. En 2020, la France détient un score de 59% dans le Rainbow Map and Index d’ILGA. Cet index classe 49 pays européens en fonction de leurs pratiques juridiques et politiques respectives à l’égard des personnes LGBTQIA+, de 0 à 100 %.

En 2020, l’homosexualité est dépénalisée dans 125 pays, il reste encore beaucoup de travail à faire. Chaque jour, Lightspeed s’engage à respecter l’égalité des droits pour tous et toutes : chacun·e doit avoir la liberté d’être qui il/elle veut.

Lightspeed célèbre la diversité

Cette année est bien sûr différente de la normale. Même si les grands événements ont été annulés ou modifiés, Lightspeed continue de célébrer l’importance de la fierté, de la diversité et de l’inclusion.

La communauté LGBTQIA+ de Lightspeed

Lightspeed soutient l’ensemble de la communauté LGBTQIA+. L’année dernière, nous avons fièrement participé à la parade de la Fierté à Montréal et nous avons fait partie de la parade du Canal à Amsterdam. En raison de la distance sociale, ces événements n’auront pas lieu cette année, mais cela ne signifie pas que nous cesserons de soutenir nos employé·e·s LGBTQIA+.

Une enquête réalisée auprès de 62 % de nos employé·e·s a montré que 18,6 % s’identifient comme gays, lesbiennes, bisexuels, queer, asexués ou pansexuels. Neuf employé·e·s de Lightspeed sur dix indiquent aimer parler à leurs collègues de leur culture ou de leurs origines. 83 % des employé·e·s estiment pouvoir être eux-mêmes au bureau.

« Nous sommes incroyablement fiers de ces statistiques, mais nous avons encore un long chemin à parcourir pour introduire plus de diversité dans notre entreprise et embaucher des employé·e·s de tous horizons », a déclaré M. Dax. 

Priorité à la diversité

Parmi les salarié·e·s qui ont répondu à l’enquête, 60,09 % se sont identifié·e·s comme étant de sexe masculin, 38,05 % comme étant de sexe féminin et 1 % comme étant non binaire. En ce qui concerne la composition ethnique, 69,53 % des personnes interrogées se sont identifiées comme étant de race blanche et les autres s’identifient comme :

  • Asiatique : 9,01 %.
  • Plusieurs origines : 6,15 %.
  • Moyen-Orient : 4,48 %.
  • Amérique latine : 4,01 %.
  • Noir : 1,72 %.
  • Amérindiens : 0,14 %.
  • Autochtones : 0,14 %.

Si 90 % des employé·e·s se sentent à l’aise pour parler de leur culture et de leurs origines avec leurs collègues, il reste beaucoup à faire pour améliorer la diversité des sexes et des ethnies, tant en interne qu’en tant que leader dans l’industrie technologique.

Comment nous abordons notre culture interne

Le 20 juillet, notre PDG a signé l’initiative BlackNorth et s’est engagé à faire sa part pour mettre fin au racisme systémique. Nous nous sommes engagés à entamer les discussions nécessaires pour combattre le racisme, à veiller à ce qu’aucun obstacle n’empêche les employé·e·s de couleur de progresser à Lightspeed, à développer l’éducation interne, et à poursuivre la conversation sur la diversité et l’intégration.

Nous sommes actuellement en train de revoir notre formation sur la diversité et l’inclusion afin de nous assurer que notre équipe des RH soit au courant d’informations objectives et antiracistes. En outre, nous nous efforçons toujours d’embaucher des personnes de sexe différent et nous voulons nous assurer que notre équipe de recrutement incarne nos valeurs et points de vue sur la diversité. Nous offrons également une formation antiraciste à nos employé·e·s, à commencer par l’équipe de direction, et nous continuons à mettre en lumière des histoires entrepreneuriales et d’entreprises BIPOC.

Notre soutien aux professionnel·le·s BIPOC

À la lumière du mouvement Black Lives Matter et des résultats de notre récente enquête, nous estimons qu’il est nécessaire de faire du soutien aux communautés BIPOC et de la lutte contre le racisme une priorité permanente.

En plus de porter un regard critique sur notre culture et nos processus internes, nous sommes fier·e·s de notre collaboration les associations Black Professionals in Tech Network, Technovation et Black Girls Code pour aider à apporter des changements significatifs à long terme.

Soutien aux entrepreneurs·euses LGBTQIA+

Afin de continuer à soutenir les entrepreneurs·euses LGBTQIA+, nous travaillons avec trois organisations dans nos trois principales régions. Nous faisons un don de 10 000 dollars en monnaie locale à chaque organisation. Ces trois organisations sont :

Amérique du Nord : Chambre de commerce LGBT+ du Canada
Reliant les entreprises LGBT+ du Canada au monde des affaires en général, la Chambre de commerce LGBT+ du Canada (CGLCC) favorise la croissance économique en soutenant et en encourageant les entreprises, les entrepreneurs·euses, les étudiant·e·s et les allié·e·s LGBT+.

Europe : East meets West
East meets West (EMW) est un réseau de professionnel·le·s LGBTI d’Europe occidentale et principalement orientale qui vise à améliorer la situation des hommes et des femmes LGBTI dans de nombreux pays. EMW Business encourage le développement d’entreprises LGBTI locales en lançant des initiatives et en offrant des services.
Australie : GLOBE
Pour permettre aux professionnel·le·s LGBTIQ+ et aux propriétaires de petites entreprises de prospérer, GLOBE propose des adhésions, des prix communautaires, des subventions communautaires et des événements de réseautage pour aider à soutenir la communauté LGBTIQ+.