Espaces de coworking au restaurant : comment attirer les travailleurs indépendants ?

Espaces de coworking au restaurant : comment attirer les travailleurs indépendants ?

Les espaces de coworking ou « lieux de travail partagés » apparaissent dans le monde entier. Ces bureaux flexibles offrent aux start-ups et aux travailleurs indépendants la possibilité de ne pas être cantonnés à leur domicile et de collaborer avec d’autres dans un lieu de travail au prix abordable.

Mais quel est le rapport entre les espaces de coworking et les restaurants ? 

Avec leurs sièges confortables, leurs prises électriques et les plats et boissons qu’ils servent, la plupart des restaurants possèdent déjà la structure nécessaire pour proposer d’excellents espaces de coworking. 

Les restaurants et cafés peuvent servir d’espace de coworking à temps partiel afin de générer des revenus supplémentaires, notamment pendant les périodes creuses. Nous vous expliquons ci-dessous comment votre restaurant ou votre café peut devenir un véritable hub pour les start-ups et les travailleurs indépendants. 

À découvrir dans cet article :

  • Qu’est-ce qu’un espace de coworking ?
  • D’où vient l’attrait des espaces de coworking ?
  • À quel point les espaces de coworking sont-ils populaires ?
  • Comment rendre un espace de coworking rentable ?
  • Pourquoi transformer votre restaurant en espace de coworking ?
  • Quels types de restaurants font de bons espaces de coworking ?
  • Quels sont les équipements nécessaires pour que votre restaurant devienne un espace de coworking ?

 

Qu’est-ce qu’un espace de coworking ?

Les espaces de coworking sont synonymes d’une nouvelle conception du bureau, dans laquelle des travailleurs indépendants, des entrepreneurs, des consultants, des gestionnaires de start-ups et des étudiants travaillent dans un même lieu, qu’ils se partagent. Au sein d’un espace de coworking, il faut généralement payer pour avoir accès à un siège, un bureau ou, pour les groupes, une salle privée. Ce tarif donne accès à des avantages tels que Wifi, boissons et plats gratuits. 

Les restaurants et cafés possèdent déjà le cadre et les équipements qui font d’eux un environnement de travail plaisant pour de nombreux salariés. Ils commencent donc à se positionner en tant qu’espaces de coworking, surtout durant les heures creuses de la journée.

 

D’où vient l’attrait des espaces de coworking ? 

Pour la location d’un espace commercial, le bail est généralement de trois à cinq ans, ce qui peut constituer un investissement à risque pour des freelancers ou des start-ups, surtout au démarrage. 

Les espaces de coworking sont intéressants pour les entrepreneurs « en solo » et les petites entreprises, car ils proposent des formules d’adhésion souples, généralement sur une base mensuelle.

Ils offrent également beaucoup des équipements et des avantages associés à un bureau traditionnel (pouvoir se constituer un réseau, WiFi rapide, imprimantes, salles de réunion etc.) sans nécessiter le même engagement, le même loyer exorbitant ou les mêmes frais de maintenance.

 

À quel point les espaces de coworking sont-ils populaires ?

Il y a dix ans, le concept d’espace de coworking était entièrement nouveau. Aujourd’hui, il en existe plus de 11 000 rien qu’aux États-Unis et Small Business Labs prévoit un chiffre supérieur à 26 000 d’ici 2020.

Selon McKinsey, l’un des principaux facteurs contribuant à la croissance exponentielle de la popularité des espaces de coworking est l’arrivée de la génération Y et de la génération Z sur le marché du travail, parallèlement à l’essor de la gig economy

espaces de coworking au restaurant

 

Qu’est-ce que la gig economy

La gig economy, également nommée l’économie free-lance, désigne une évolution radicale dans la façon de gagner sa vie. 

Que la personne se nomme elle-même un freelancer, un consultant ou un prestataire, le concept reste le même : elle remplit une mission, puis passe à la suivante. Elle n’a pas d’emploi à temps complet au sein d’une seule organisation. 

Grâce à Internet, il est devenu plus facile que jamais de se faire payer ses prestations. C’est ce que nous appelons désormais l’économie numérique. Selon le Pew Research Center, près de 25 % des Américains ont gagné de l’argent grâce à la gig economy

Si la croissance actuelle de l’économie numérique reste stable, la majorité de la main d’oeuvre américaine travaillera en free-lance d’ici 2027.

Pour ceux qui estiment faire partie de la gig economy, les espaces de coworking constituent des lieux de travail parfaits. Ils peuvent y bénéficier de tous les avantages du travail dans un bureau, sans avoir à s’engager dans un contrat de location. 

 

Comment rendre un espace de coworking rentable ?

Les restaurants et les cafés possèdent déjà beaucoup des équipements requis pour devenir des espaces de travail, mais quelle stratégie de prix doivent-ils mettre en place pour le faire ? 

Les meilleurs business models d’espace de coworking au restaurant

  • À la carte
  • Adhésion
  • Hybride
  • Réseaux d’espaces de coworking

À la carte

Dans ce modèle de gestion, les clients ne paient que les plats et les boissons qu’ils consomment. Ils ne paient pas pour accéder à l’espace de travail. 

Ce modèle présente l’avantage de pouvoir attirer de nombreux nouveaux clients, car l’accès à l’espace de coworking est gratuit.

L’inconvénient de ce modèle de gestion est qu’il est susceptible d’attirer des clients qui dépensent peu et passeront toute la journée dans l’espace de coworking en ne prenant qu’un café. Vous pouvez minimiser ce risque en optimisant les coûts de vos produits alimentaires et les prix des articles de menu les plus demandés de votre espace de coworking – comme le café que les clients consommeront certainement, vous le savez.

Adhésion

Pour rendre l’espace de coworking plus sélect et plus lucratif, il est possible de prévoir une cotisation d’adhésion. Les clients peuvent ainsi acheter une carte à la journée ou un abonnement mensuel pour accéder à l’espace de travail. 

Ce modèle fonctionne bien dans les restaurants qui ne servent que le dîner, car l’accès à l’espace de coworking est limité à la matinée et au début de l’après-midi. L’abonnement peut comprendre le café illimité ou un buffet de snacks. 

Les cafés doivent cependant se méfier du modèle prévoyant une adhésion, car il peut dissuader certains clients qui veulent uniquement passer prendre un café à emporter. Si vous avez un café et souhaitez mettre en place ce modèle, vous devez avoir suffisamment d’espace pour recevoir tant vos clients de passage que ceux qui veulent profiter de votre espace de coworking. 

Modèle hybride

Autre possibilité : facturer un abonnement ou une carte à la journée et faire payer le café et les plats. 

Flow State Coffee Bar à Philadelphie applique un modèle de gestion similaire. Flow State est un café qui sert aussi des crèmes glacées et qui propose également des possibilités de coworking. Les free-lances peuvent réserver un siège et plusieurs heures d’accès à Internet à un tarif minime, mais ils peuvent aussi acheter un forfait supérieur comprenant le café illimité et des plats. 

business model hybride

Source : Flow State Coffee Bar

 

Réseaux d’espaces de coworking

Il existe des réseaux destinés aux restaurants proposant des espaces de coworking, qui mettent en relation des restaurants vides et des travailleurs indépendants qui ont besoin d’espaces de travail. 

Spacious et KettleSpace en sont des exemples, à New York. Les adhérents versent des cotisations mensuelles et les restaurants qui les accueillent touchent une part des bénéfices.

 

Pourquoi transformer votre restaurant en espace de coworking ?

Les restaurants qui proposent des espaces de coworking peuvent générer des bénéfices durant des heures qui seraient improductives en temps habituel et ils peuvent attirer de nouveaux clients.

Augmenter les ventes en heures creuses

Prenons l’exemple d’un restaurant de New York uniquement ouvert pour le dîner. Les restaurants qui ne servent que le dîner paient leur loyer, mais laissent leur espace commercial inutilisé durant la plus grande partie de la journée. L’ouverture dans la journée en tant qu’espace de coworking leur permettrait de réaliser des bénéfices supplémentaires et d’optimiser les sommes qu’ils investissent déjà pour louer leurs locaux. 

Le loyer mensuel pour une salle de restaurant dans les quartiers prisés de New York coûte 995 euros par mètre carré. Cela signifie qu’un restaurant qui occupe 90 mètres carrés dépense 89  550 euros de loyer mensuel. Le restaurant doit générer au minimum des revenus équivalents uniquement pour couvrir ces frais, sans parler des coûts de main-d’œuvre et de produits alimentaires, qui représentent environ un tiers des revenus d’un restaurant

Si ce restaurant ouvre quelques heures plus tôt chaque jour et dépense 11 euros de l’heure pour un serveur et un barista, cela ne lui coûte qu’environ 132 euros par jour de frais de main-d’œuvre. 

Imaginez les possibilités de revenus complémentaires créées par ce simple changement.

Le restaurant pourrait créer un menu limité de mi-journée (café, snacks,  sandwiches et salades tirés de son menu du soir ou de son menu de saison, par exemple), pour générer facilement des revenus en dehors de ses heures d’ouverture habituelles.

Toucher une nouvelle clientèle 

Autre avantage d’un espace de coworking dans votre restaurant : vous pouvez toucher une clientèle entièrement nouvelle. 

Quelqu’un qui se rend dans votre restaurant parce qu’il cherche un espace de travail hors du commun, peut y revenir pour le dîner s’il a apprécié son expérience durant la journée. Par ailleurs, il peut aussi revenir chaque jour dans votre établissement pour y effectuer son travail, en appréciant vos plats et vos boissons. 

Ajoutons que les restaurants proposant des espaces de coworking constituent encore un phénomène relativement récent. Votre restaurant pourrait donc bénéficier d’une couverture médiatique, s’il adopte cette tendance de manière précoce.

 

Quels types de restaurants conviennent aux espaces de coworking ?

Les restaurants ne se prêtent pas tous à l’aménagement d’un espace de travail. 

Les équipements et les sièges sont déterminants pour proposer un espace de coworking dans un restaurant. Voici les types de restaurants capables de proposer de bons espaces de coworking et ceux qui conviennent moins.

Quels types de restaurants peuvent devenir de bons espaces de coworking ? 

  1. Restaurants ne servant que le dîner
  2. Cafés
  3. Restaurants à service rapide

1. Restaurants ne servant que le dîner

Comme nous l’avons indiqué plus haut, les restaurants qui ne servent que le dîner peuvent faire d’excellents espaces de coworking, surtout dans les villes où les prix des loyers sont élevés. 

Les périodes de coworking peuvent participer à financer le loyer. Les restaurants qui ne servent que le dîner sont généralement bien conçus et aménagés et proposent des sièges de qualité, ce qui les rend intéressants pour tous ceux qui travaillent sur des ordinateurs portables. Une décoration intérieure valant une publication sur Instagram peut aussi permettre aux travailleurs indépendants de parler de votre restaurant et de son espace de coworking à leurs amis et relations sur les réseaux sociaux.

Les restaurants qui servent une cuisine raffinée se prêtent généralement mal aux espaces de coworking, parce que leurs clients ne souhaitent pas être gênés par des bruits de clavier d’ordinateur portable pendant leurs repas. Ce cadre ne correspondrait pas à ce qu’ils attendent d’une expérience de restaurant de qualité.  

2. Cafés

Les cafés sont depuis longtemps des lieux de travail de prédilection pour les travailleurs indépendants, étudiants et créateurs. Ils conviennent naturellement au coworking, parce qu’ils possèdent déjà les équipements recherchés : café, Wi-Fi, prises électriques et sièges confortables.

Le Crew Collective and Cafe de Montréal est un bon exemple de café devenu espace de coworking. Situé au cœur du Vieux-Port de Montréal, le Crew Collective sert des boissons, des déjeuners et des pâtisseries, tout en proposant de très nombreux sièges, un Wi-Fi rapide et même des pièces privées pour accueillir des réunions importantes.

espaces de coworking au café

Source : Crew Collective and Cafe

 

3. Restaurants à service rapide

Les restaurants à service rapide sont très fréquentés aux heures du déjeuner et du dîner, mais peuvent être presque vides entre les repas. 

Ces restaurants conviennent bien aux espaces de coworking, parce qu’ils disposent déjà de nombreux sièges, de prises électriques et du Wi-Fi. La disponibilité permanente des plats pour les freelancers signifie que les restaurants à service rapide peuvent facilement générer davantage de revenus durant des périodes plus calmes de la journée, en faisant leur promotion auprès des travailleurs indépendants qui ont besoin d’un lieu de travail durant quelques heures. 

 

Quels équipements sont nécessaires à votre restaurant pour devenir un espace de coworking ?

Si vous souhaitez transformer votre restaurant en espace de bureau à temps partiel, vous devez proposer les équipements suivants à vos clients :

  1. Wi-Fi rapide
  2. Prises électriques 
  3. Café
  4. Postes de travail individuels
  5. Cabines pour appels téléphoniques
  6. Espaces de collaboration
  7. Imprimante
  8. Programme de fidélité
  9. Menus interactifs pour commander en libre-service 

1. Wi-Fi rapide

Votre restaurant devra peut-être installer le Wi-Fi ou améliorer sa connexion actuelle pour répondre aux besoins de nombreux clients connectés en même temps. La fiabilité du Wi-Fi est déterminante pour le succès d’un espace de coworking au restaurant.

2. Prises électriques

Autre équipement technique essentiel : les prises électriques. Les travailleurs indépendants et responsables de start-ups doivent pouvoir recharger leurs téléphones et leurs ordinateurs portables.

De combien de prises votre restaurant est-il équipé et où se trouvent-elles ? Si vos prises électriques ne sont accessibles que depuis des tables se trouvant près d’un mur, il sera judicieux d’en ajouter sur des tables situées au centre.

3. Café

Le café est le carburant des travailleurs indépendants, des étudiants et des professionnels, quels qu’ils soient. Si votre restaurant ne sert pas de café d’habitude, trouvez une manière économique d’en proposer avec vos nouvelles offres de mi-journée.

4. Postes de travail individuels

Les tables pour deux personnes peuvent servir de bureaux pour des travailleurs indépendants. Si votre restaurant ne dispose que de tables communes, ne vous inquiétez pas ! Ces tables conviennent également, car elles permettent d’établir des contacts professionnels avec des personnes qui travaillent à côté.

coworking au restaurant

5. Cabines pour appels téléphoniques

Les « cabines téléphoniques » sont des espaces privés et calmes, qui peuvent permettre de passer des appels professionnels sans être gêné ni gêner les autres. Si votre restaurant comporte des placards inutilisés, des débarras ou des petites pièces vides, vous pouvez facilement les transformer en cabines téléphoniques en y installant un siège. 

6. Espaces de collaboration

Les travailleurs indépendants doivent parfois rencontrer des collaborateurs ou des clients. Si les grandes tables suffisent comme lieux de rencontre, il est préférable de proposer aussi des espaces privés destinés aux collaborations.

À titre d’exemple, outre sa salle à manger, le Café Parvis de Montréal loue également des espaces de collaboration pour y tenir des réunions et y organiser des événements. 

Ses espaces de travail, la qualité des plats, le café et les équipements tels que Wi-Fi et prises électriques en font un lieu apprécié des professionnels, entrepreneurs, freelancers et étudiants. 

collaboration au restaurant

Source : Café Parvis 

7. Imprimante

Même à l’ère numérique, les imprimantes restent nécessaires à tout business. Vous pouvez installer une imprimante dans votre restaurant et faire payer les clients à la page. L’imprimante ne devra pas être trop volumineuse, afin d’être dissimulée durant les heures de service.

Si vous ajoutez quelques équipements « luxueux », les travailleurs indépendants abandonneront bien vite leurs abonnements WeWork pour rejoindre votre restaurant et son espace de coworking. 

8. Programme de fidélité

L’objectif ultime de la transformation de votre restaurant en espace de coworking est d’en faire un centre susceptible d’attirer tous ceux qui cherchent un lieu de travail, qu’ils soient entrepreneurs, travailleurs indépendants, étudiants ou autres. 

Le programme de fidélité récompense les clients qui travaillent fréquemment dans votre espace de coworking, en leur offrant des cadeaux, des réductions et des offres spéciales en fonction de leurs dépenses et de la fréquence de leurs visites. Plus ils dépensent, plus ils reçoivent de cadeaux. 

Ainsi, vos clients finissent par acheter davantage, afin de recevoir davantage de récompenses. Avec des motivations telles que café gratuit, cadeaux et surprises, les programmes de fidélité vous aident à augmenter vos ventes et à développer votre clientèle régulière. 

La société de conseil de gestion Bain & Company a calculé que l’augmentation de seulement 5 % de la clientèle fidèle peut permettre d’augmenter les ventes jusqu’à 75 %

9. Menus en commande libre-service

On comprend parfaitement que des clients qui utilisent votre restaurant comme un espace de coworking ne souhaitent pas être interrompus par des serveurs durant leur travail. 

Les menus en commande libre-service peuvent améliorer leur expérience dans ce domaine.

Plutôt que de devoir appeler un serveur pour commander, le client peut tout simplement envoyer sa commande au poste concerné en cuisine, depuis un iPad se trouvant près de sa table. 

Il suffit au client de presser une touche pour qu’un serveur lui apporte sa commande. 

Aucune interruption n’a lieu, le client reste ainsi concentré et peut effectuer son travail comme il se souhaite. 

Cela permet également à vos serveurs de concentrer leur énergie pour fournir une expérience client exceptionnelle aux clients qui restent assis.

Vous pouvez ainsi servir davantage de clients, sans augmenter vos coûts de main-d’œuvre.  

Comment transformer votre restaurant en espace de coworking à temps partiel

Si lancer un espace de coworking à partir de rien nécessite un investissement important, de nombreux restaurants et cafés possèdent déjà la majorité de l’équipement nécessaire. 

Les marges bénéficiaires des restaurants sont généralement très réduites, et c’est la raison pour laquelle il est particulièrement intéressant pour eux de servir d’espace de coworking : c’est l’occasion de générer des revenus complémentaires, inaccessibles en temps normal. 

Présenter officiellement votre restaurant comme un espace de coworking vous aidera à augmenter vos ventes durant des heures habituellement improductives, en attirant un type de client entièrement nouveau. Que ce soit par des ventes de boissons et de plats, des adhésions ou des équipements payants, les espaces de coworking permettent aux propriétaires de restaurants de générer davantage de revenus. 

Le travail s’effectue de plus en plus à distance et le nombre de personnes cherchant un lieu de travail confortable augmentera lui aussi de plus en plus. Les restaurants sont en bonne position pour répondre à cette demande.